Argumentaire – Pourquoi les médecins généralistes doivent-ils precrire les antiviraux à action directe (AAD) dans l’hépatite virale C ?