Infections sexuellement transmissibles

Quelles sont les différentes IST ?

Les risques de la sexualité non protégée, ce n’est pas seulement le SIDA. Les infections sexuellement transmissibles (IST) sont des infections transmises d’une personne à l’autre par contact sexuel. Il existe de nombreuses Infections Sexuellement Transmissibles, notamment la Blennorragie Gonococcique (ou chaude pisse), la Chlamydiose (ou Chlamydiase), les Condylomes (ou végétations vénériennes), les mycoses, les Hépatites B, C et D, l’Herpès génital primaire, les Mycoplasmes et la Trichomonase, la Syphilis, et le VIH- SIDA.

Au moindre symptôme, consultez votre médecin !

Comment se protéger contre les IST ?

Le seul moyen de se protéger contre les IST est d’utiliser systématiquement un préservatif lors de tout rapport ou pratique sexuels. La protection apportée par les spermicides locaux ou les autres modes de contraception comme la pilule, le stérilet ou le coït interrompu ne suffisent pas à se protéger des IST et du Sida. Seul le préservatif, s’il est bien utilisé, est une protection suffisante contre les IST et le Sida.

Il faut cependant noter que les modes de contamination des IST ne sont pas uniquement sexuels, certaines se transmettent également par l’échange de seringue ou par la salive. Il faut donc utiliser des seringues à usage unique et éviter d’embrasser une personne ayant contracté une IST transmissible par la salive (hépatite, syphilis, herpès).

Les IST et le VIH

Contracter une IST augmente considérablement la vulnérabilité au SIDA car elles entraînent une fragilisation des muqueuses. De plus, si l’on est déjà atteint du virus du SIDA, les IST peuvent être plus graves et les traitements plus compliqués.