Instances dirigeantes

Le conseil national

Le conseil national est l’organe d’orientation et de décision de l’association. Il est chargé de faire le bilan de l’action de l’association entre chaque réunion et de tracer ses orientations pour l’avenir. Tous les trois ans, il se prononce sur l’action du bureau national sortant et élit le bureau qui doit lui succéder. Le conseil se compose de la totalité des membres de l’ensemble des bureaux de l’association. Il se réunit 4 fois par an et à chaque fois que les circonstances l’exigent.

Le bureau national

Constitué de personnes élues, il est l’organe d’administration courant et de décision au niveau national, dans le cadre des orientations tracées par les Assises et le Conseil. A défaut de ces orientations, il jouit des pleins pouvoirs pour déterminer lui-même l’action à entreprendre. Les bureaux locaux des sections sont tenus d’adresser chaque année au bureau national une copie de leurs rapports annuels moraux et financiers, des procès-verbaux de réunion des assemblées, ainsi que tout autre document qui représente un intérêt national. Le bureau national se réunit tous les 15 jours.

Le bureau local

C’est l’organe d’administration courante de la section qui exécute les décisions prises par les assemblées générales et se conforme à leurs orientations. Les volontaires des sections de l’ALCS élisent leurs instances dirigeantes tous les 3 ans et déterminent leur action en pleine autonomie, dans le cadre des statuts, du règlement intérieur et des orientations de l’association. Le bureau local est composé de 3 à 5 personnes : un président, un trésorier, un trésorier adjoint, un secrétaire général et un secrétaire adjoint. Ce bureau représente la section au sein du conseil national.

Les assises nationales

Les assises sont l’organe d’orientation de base de l’association. Elles sont chargées de faire le bilan de l’action de l’association durant les deux années précédentes. C’est un rendez-vous privilégié de tous les acteurs de lutte contre le VIH/sida au Maroc. Elles se présentent comme un moment de réflexion collective de l’ensemble des volontaires, pour faire le point et repenser les actions et les orientations. Elles sont aussi un espace de partage des initiatives et des expériences diverses en matière de lutte contre le sida. Les partenaires nationaux et internationaux, institutions, programmes gouvernementaux et associations amies sont invitées à participer activement à ces rencontres. Les actes des assises font l’objet d’une publication.