Universités des Personnes Vivant avec le VIH (PVVIH) 2019

Universités des Personnes Vivant avec le VIH (PVVIH) 2019

Group of Diverse People Turn Back Side Set Studio Isolated

Dans le cadre de sa démarche communautaire dans la mise en œuvre de toutes ses actions en faisant participer des personnes appartenant aux différents groupes vulnérables, dans les différents processus de prise de décision, l’ALCS compte renforcer les capacités des PVVIH et les rendre plus outillés pour défendre leurs droits, afin de porter la parole de leur communauté et pour profiter pleinement des services qui sont mis à leur disposition à travers l’organisation d’universités des PVVIH (UPS).

Ces universités ont eu lieu du jeudi 21 au lundi 25 février 2019, dans le centre socio-estival des douanes, qui se situe au niveau du quartier Targa, à Marrakech. Il s’agit d’un lieu spacieux, discret et convivial, qui assure toutes les conditions de réussite de l’événement.


L’ALCS est à sa quatrième édition des UPS selon la nouvelle approche, et la sixième de son histoire, répondant aux objectifs précités. Cette édition vient en continuité et avec une évolution des idées après celles des Sidi Kaouki en 2008, Mehdia en 2010, Azrou en 2013, Marrakech en 2016 et Tanger en 2017 ; et vise à travailler sur les facteurs de santé individuels et collectifs d’un groupe de PVVIH, ou co-infectées par le VIH et les hépatites B et /ou C. Ceci en partageant les informations, les expériences….par la solidarité et l’entraide. Tout cela, dans un cadre convivial loin du stress quotidien, mais surtout dans un climat de confiance.

« Cette année c’est ma première participation aux Universités » témoigne un jeune participant. « Au début, j’avais beaucoup d’appréhension, de peurs, je ne connaissais personne, beaucoup de choses à exprimer mais personne à qui parler… Par la suite, j’ai gagné une deuxième famille ! Une famille avec qui je partage, je discute de mon vécu, qui me comprend et me soutient, des personnes comme moi et qui viennent de tout le pays. »

L’objectif principal de l’université est de soutenir les capacités des PVVIH à agir favorablement pour leur santé par la mobilisation des ressources individuelles et collectives, le partage des problématiques de vie avec le VIH. D’autres objectifs spécifiques sont à ajouter, renforcer les capacités des PVVIH et permettre leur expression des PVVIH .


« C’était un événement très riche, avec beaucoup d’ateliers, on a été gâté que ce soit au niveau de l’organisation, les repas en groupe… Pleins de rencontres et d’amitiés se sont liés… je me suis senti tout d’un coup beaucoup moins seul. Merci à l’ALCS pour cette initiative qui aide de nombreux jeunes comme moi à surmonter leurs épreuves… » explique un PVVIH.


Cette édition 2019, a vu la participation de 70 PVVIH des différents centres référents de PEC, et/ou des sections qui hébergent ou qui sont satellites de ses centres de PEC. La recommandation était de privilégier les PVVIH qui ne connaissent pas assez l’ALCS et qui la côtoient juste pour des prestations sociales ou d’ordre thérapeutique. Ainsi, le défi est d’assurer la participation de 52 PVVIH, c.à.d. 80% des participants qui n’ont jamais participés à une activité similaire organisée par l’ALCS. La représentativité selon le genre, les tranches d’âge, l’appartenance à des communautés spécifiques surtout les plus vulnérables…était prise en considération.