• 05 22 22 31 13
    alcs@alcs.ma
  • lundi-vendredi
    de 8h30 à 17h30

Hépatites Virales Modes de transmission

Hépatites Virales Modes de transmission

HÉPATITES A et E
Ce sont des virus présents dans les matières fécales des personnes atteintes. Une personne se contamine par la bouche, au contact des eaux ou d’aliments impropres ou souillés.
Après une phase aiguë, très fatigante, le corps élimine le virus. Les hépatites A ou E ne deviennent jamais chroniques.
Il existe un vaccin contre l'hépatite A.

HÉPATITE B
L’hépatite B se transmet par des relations sexuelles sans préservatif ou par du partage d'objets en contact avec du sang, même en quantité minime. On peut contracter l’hépatite B en cas d’échange de matériel d'injection de produits ou, plus rarement, de sniff, de piercing, de scarification, rasoir, brosse à dents, etc. Une femme enceinte porteuse d'une hépatite B chronique peut la transmettre à son bébé durant la grossesse, d’où la nécessité de procéder à un test sérologique prénatal.
Après la phase aiguë, dans la majorité des cas, le virus de l'hépatite B est éliminé du corps : on est alors guéri et immunis é contre l'hépatite B. Mais l'hépatite B peut aussi devenir chronique. Elle est alors plus ou moins active selon les moments et on ne peut plus en guérir. Elle peut, après plusieurs années, provoquer des dégâts importants pour le foie (risque de cirrhose et parfois cancer).
Il existe un vaccin contre l'hépatite B

HÉPATITE C
Le VHC se transmet par le sang. Il concerne notamment les consommateurs de produits, via le partage de matériel d'injection et, plus rarement, matériel de piercing, de scarification, de sniff, ou de rasage.
L'hépatite C peut, très rarement, être transmise lors de relations sexuelles, en cas de contact de sang à sang.
Une femme enceinte porteuse d'une hépatite C chronique active peut la transmettre à son enfant, d’où la nécessité de procéder à un test sérologique prénatal.
Après la contamination, le plus souvent, il n'y a aucun symptôme et certaines personnes arrivent à éliminer l’infection spontanément mais la personne n’est pas pour autant immunisée contre une réinfection au VHC. Contrairement à l’hépatite B, le VHC devient chronique dans 80 % des cas. Le virus reste dans le corps et se multiplie dans le foie. Après plusieurs années, il peut provoquer des dégâts importants (risque de cirrhose et cancer du foie).
Aucun vaccin contre l’hépatite C n’est actuellement disponible.

HÉPATITE D
L'hépatite D ou delta ne concerne que les personnes également atteintes par l'hépatite B. Elle se transmet lors du partage d'objets en contact avec le sang ou lors de relations sexuelles non protégées par un préservatif.
L'hépatite D aiguë est parfois grave et la co-infection hépatite B + D devient souvent chronique. Elle évolue ensuite comme une hépatite B.